LINE MAGNEN SOPHROLOGUE

Qu’est-ce que la sophrologie ?

 

C’est en 1960 que le Professeur Alfonso Caycédo, neuropsychiatre, a crée la sophrologie. C’est au cours de ses voyages qu’il a parfait la méthode. Empreinte de plusieurs origines (la méditation au bouddhisme, le zen japonais, l’hypnose, le yoga…) la sophrologie est aujourd’hui une discipline à part entière qui permet à chacun d’améliorer sa vie dans les différentes sphères de son quotidien.

« SOPHROLOGIE » est un néologisme qui vient de 3 mots grecs : SOS qui signifie « harmonie », « PHREN » qui signifie cerveau et par extension la « conscience », « LOGOS »  qui signifie langage, discours.

La sophrologie est une étude de la conscience en harmonie. « Etre mieux avec soi-même et conscient de cet équilibre ».

La méthode comporte de nombreuses techniques de relaxation du corps et de l’esprit. La respiration prend une grande place dans cette discipline. La sophrologie utilise des techniques de relaxation, de relaxations dynamiques et d’évocations/visualisations positives.

Elle est basée sur la  » phénoménologie ». C’est une philosophie qui permet d’aborder les techniques proposées « comme si c’était le 1ère fois, en laissant les choses se vivrent tout simplement, juste à l’écoute de ses ressentis dans l’instant présent ».

La sophrologie s’applique dans des champs différents : la santé, la vie quotidienne, la vie professionnelle, le sport….

Elle est adaptée aux enfants, aux adolescents, aux adultes, aux séniors….. La méthode s’adapte à la réalité et aux possibilités de chacun.

 

« Juste vivre ce qui se passe pour vous dans l’instant présent, accueillir les sensations, les ressentis comme si c’était la première fois, sans interpréter sans juger, sans à priori. Juste être à l’écoute de ce qui se passe pour vous là, maintenant ».

Déroulement d’une séance de sophrologie

Une séance de sophrologie dure environ 1 heure (la première séance nécessitant un temps de rencontre et d’échanges dure 1h15).
La séance commence par un temps pour partager son état du moment.
Elle se continue par un temps d’information sur les techniques proposées durant la séance.
Puis le temps de  » pratique » (associant plusieurs pratiques et postures) a lieu.
La séance se termine par un temps de partage sur le vécu de la séance et les questions éventuelles de la personne.
Je propose un temps pour préparer les « moments sophro » en autonomie à pratiquer entre les séances.

 

.

Ce que la sophrologie n’est pas :

– ce n’est pas juste une méthode de relaxation

– ce n’est pas une discipline sans structure : la méthode est établie et structurée. Le sophrologue adapte les techniques aux besoins et aux objectifs de la personne accompagnée et des groupes. Certains parlent d’une science. De nombreuses études sont en cours actuellement tant sur l’impact que sur les bienfaits de la sophrologie au collège, dans la prise en charge du sommeil, de pathologies (Parkinson….)…

– ce n’est pas une discipline que l’on utilise seulement en présence d’un professionnel. La sophrologie vise l’autonomie de la personne, et à ce que chacun puisse utiliser les techniques qui lui conviennent dans son quotidien et selon ses besoins.

– la sophrologie n’a de lien ni avec la religion ni avec une croyance quelconque. Elle vise seulement à faire vivre cette affirmation du Pr Caycédo : « la première grande valeur de l’homme, c’est l’homme lui-même ».